"Anima" de Wajdi Mouawad.

"Nous sommes une multitude aux abords du chemin herbeux, blottis au creux des cailloux ou dans les feuillages des buissons pour choyer notre lumière. Nous luisons loin de l’éclat du jour, loin des villes et loin des humains. Nous sommes les poussières anciennes d’innocences oubliées. Nous existons encore. Il y aura éternellement des ténèbres où il nous sera possible de tracer nos lignes évanescentes et cela durera tant que dureront les nuits obscures. Leur disparition signifiera notre disparition. Ce sera la fin des temps primitifs. Il n’y aura plus personne pour transporter, dans l’intimité des lacs et des rivières, des éclats phosphorescents qui sauront répondre aux étoiles. Mais tant

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Please reload

Please reload

Please reload

Charlotte Boulc'h / charlotte.boulch@gmail.com / © 2013  

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now